Marc Maudet - 06 62 39 14 07 - formatpleinair17@gmail.com - ECHILLAIS (17)

La grimpe d'arbres

Activité ludique, physique, éducative et accessible à tous. Elle est respectueuse de son environnement de part les installations éphémères. L'activité consiste à grimper et se déplacer jusqu'à la cime des arbres grâce à l'apprentissage de techniques de cordes spécifiques en toute sécurité. La grimpe d'arbres s'accompagne d'une réflexion écologique respectueuse de l'environnement naturel. Les pratiquants anglophones ont mis en valeur un leitmotiv qui reflète ce respect : "Do no harm, leave no trace" que l'on peut traduire par "n'abime pas, ne laisse aucune trace " et qui insiste donc sur l'importance de ne pas endommager l'arbre.

Vidéo Grimpe d'arbres.

Historique et éthique

Vers la fin des années 1970, Peter Jenkins, arboriste professionnel, se voit demander par quelques-uns de ses clients de les former aux techniques de grimpe en arbre qu'il utilise pour ses travaux d'élagage. Après quelques formations qui lui permettent d'adapter les techniques aux besoins d'une pratique de loisirs il décide de créer la première école du genre. Il fonde alors à Atlanta en 1983 Tree Climbers International. Il est considéré comme le père de la discipline et continue de l'enseigner et de la populariser.

En 1989, à Annonay, en Ardèche, quelques amis, passionnés du milieu arboré, ont l’idée de faire découvrir les arbres par la grimpe. Certains sont arboristes, d’autres animateurs nature, travailleurs sociaux ou artistes amoureux de la nature. Forts de cette passion commune, ils mettent au point les premières techniques qui permettent au public de grimper en sécurité.

Créer en 2000 et renommé en 2003 le SNGEA (Syndicat National des Grimpeurs Encadrant dans les Arbres) travaille à la réglementation des activités de Grimpe dans les arbres. Il oeuvre depuis à défendre dans leur ensemble et individuellement, les intérêts moraux et matériels des Grimpeurs Encadrants dans les Arbres qui exercent en France.

En 2009, l’enregistrement au Registre National des Certifications Professionnelles ( le R.N.C.P. ) du « Certificat de Qualification Professionnelle d’Éducateur Grimpe d’Arbres » ( C.Q.P.  E.G.A. ), offre la possibilité aux titulaires de ce diplôme d’exercer contre rémunération l’encadrement de cette activité.

 

Les animations de grimpe d'arbres sont encadrées par des professionnels qualifiés, ils sont soumis au code de déontologie des grimpeurs encadrant dans les arbres.

Réglementation

Les animations de grimpe d'arbres sont encadrées par des professionnels qualifiés : les Éducateur Grimpe d'Arbres (EGA) titulaires d'un Certificat de Qualification Professionnel. Ils sont soumis à la législation sur l'encadrement des activités physiques ou sportives, au code de déontologie des grimpeurs encadrant dans les arbres et aux normes européennes en vigueur pour le matériel. L'activité de grimpe d'arbres n'utilise pas de câbles mais des cordes d'assurance qui sont récupérées à la fin. Des mesures sont également prises pour limiter l'impact sur l'environnement.

Code de déontologie

La finalité du code :
Esprit, valeurs, principes et règles qui doivent animer toute personne physique ou encadrant des activités de Grimpe dans les Arbres.

 

 


Le but du code :
Concilier la sécurité des grimpeurs encadrants dans les arbres, des pratiquants et des tiers, avec le respect de l'arbre et du milieu arboré dans lequel se déroule l’activité, afin d'éviter tout débordement préjudiciable aux uns et aux autres.


Attitude générale :
• Concilier les demandes spécifiques de l'activité et des participants av
ec le respect du site et des arbres.
Se procurer préalablement auprès du propriétaire ou du gestionnaire du lieu de l'activité, l'autorisation nécessaire qui le décharge de toute responsabilité.
• Respecter les limites de compétence liées à son cursus de formation.
• Garder une attitude respectueuse envers autrui.
• Être en formation continue.


Protection du site :
• Anticiper les mesures de protection avant toutes dégradations dues à une surexploitation du site.
• Aménager si nécessaire une protection au sol et des chemins d'approche pour éviter un tassement pouvant nuire gravement au système racinaire.
• Changer de site avant la surexploitation de celui-ci.
• Respecter toute vie animale et végétale.
• Ne pas faire de feu sans autorisation.
• Ne laisser aucun détritus sur le site.


Protection de l’arbre :
• Utiliser des systèmes qui évitent tout frottement de corde ou de matériel sur l'écorce.
• Toute intervention sur un arbre doit respecter sa biologie et son fonctionnement.
• Le choix de l'arbre doit prendre en considération son stade physiologique.
• Utiliser des techniques de cordes et du matériel adapté au milieu arboré.
• En cas de traumatisme sur les tissus vivants, prendre les dispositions nécessaires afin de
favoriser la cicatrisation et la régénération.
• Respecter l'intégrité de l'arbre et de son milieu.
• L'arbre est un être vivant, complexe et fragile.


Sécurité :
• Assurer sa sécurité et celle des pratiquants durant toute la durée de l'activité.
• Proscrire tout objet contondant, coupant ou perçant pendant l'activité.
• Interrompre l'activité en cas de météo pluvieuse et/ou orageuse, de vents violents rendant

l'activité dangereuse.
• Prévenir tout risque d'accident lors de la préparation du site (branche morte, branche
pointue, essaims...).
• Utiliser du matériel aux normes.

  

ATELIER FOOT LOCK.

 

Après vous avoir montré et expliqué la technique de grimpe, vous  prendrez les commandes de votre ascension dans le grand vert. Vous progresserez à votre rythme en vous acclimatant progressivement à la hauteur. Vous découvrirez les sensations du déplacement en 3 dimensions. Arrivé à la cime de l'arbre, c'est un moment de quiétude, d'observation du paysage, pourquoi pas de lecture ou de goûter et bien d'autres encore. Un moment unique garanti!

ATELIER MOULINETTE.

La moulinette est un atelier qui se vie à deux. Il se joue une relation de confiance indispensable entre le grimpeur et l'assureur. Pendant que le grimpeur découvre l'arbre aux travers de son ascension dans les branches, l'assureur est en relation direct avec son binôme au travers l'assurage de la corde qui les relie et de sa bienveillance à encourager son partenaire. La descente est assurée en douceur par l'assureur. 

CHAISE ASCENSIONNELLE.

La chaise ascensionnelle permet aux personnes en situation de handicap ou non de pouvoir être hisser ou se hisser dans le houppier avec peu d'effort. Par un système de mouflage, la chaise hamac décollera du sol pour un moment en arbrosanteur dans le houppier. Un moment de détente où chacun pourra y faire ce qu'il souhaite, observation du paysage avec des jumelles, moment de lecture perchée, et pourquoi pas une petite sieste au passage?!